Action 31019 couverture.jpg
Action 31019 page 4.jpg
L'action 19 septembre 2019.jpeg

L'Action 19/09/2019

L'ECHO 2 12 mars 2019.jpg
LE PERCHE 7 mars 2019.jpg
LE PERCHE 20 fevrier 2019.jpg

Jeudi 27 décembre 2018 sur

ARTICLE LE PERCHE - copie.jpg

LE PERCHE

Mercredi 24 octobre 2018

IMG_7697.jpg

Dimanche 14 Octobre  2018

L'Action Républicaine

Jeudi 14 Décembre 2017

LE PETIT DUNOIS

Novembre 2017

LE PERCHE

Mercredi 11 octobre 2017

LE PERCHE

Mercredi 5 Octobre 2016

L'Action Républicaine

Vendredi 16 Octobre 2015

Le Melrose Cabaret

est à l'honneur

le 10 novembre 2017

sur France 3 Normandie

dans l'émission

"9h50 le matin"

Episode 1:

Deux amis parisiens se sont lancés le pari un peu fou de monter leur cabaret en pleine campagne. Le succès est au rendez-vous. Une équipe de France 2 s'est faufilée dans les coulisses.

Installé depuis un an et demi dans la campagne normande, le "Melrose Cabaret" accueille chaque week-end 350 spectateurs pour une revue d'une heure et demi, digne des plus grands cabarets parisiens.

Un bon choix

Philippe et Christophe, les deux fondateurs, ont quitté Paris pour Condé-sur-Huisne, commune de 1 400 habitants. Christophe s'occupe de la promotion du cabaret, en particulier sur internet. Un outil indispensable pour faire sa pub au-delà de la région.

La meneuse de revue, Olivia, est l'épouse de Christophe. Après avoir dansé et chanté à Hong Kong et aux Philippines, elle a choisi le Perche. "Cela n'a pas été facile pour moi parce que je ne connaissais pas la campagne, parce que je quittais beaucoup de choses. Et finalement avec deux ans d'ancienneté, je me dis que c'est plutôt bien d'avoir fait ce choix."

Episode 2:

Le "Melrose cabaret" est situé dans la petite commune de Condé-sur-Huisne dans l’Orne. Fondé il y a plus d’un an et demi par Christophe et Philippe, deux Parisiens, le cabaret accueille chaque week-end près de 350 spectateurs.

La municipalité leur loue sa salle polyvalente.  "Ça donne de l’emploi sur le territoire et cela amène de nouveaux habitants", se réjouit le maire de Condé-sur-Huisne.

Pas de play-back

Olivia, la meneuse de revue est une maman active. Chaque jour, après avoir déposé son fils chez la nounou, elle file en répétitions. A chaque représentation, Olivia interprète quelques chansons pendant le service juste avant que le show ne démarre. "Je suis contre le play-back. Le public souhaite voir quelqu’un chanter en live", explique au micro de France 2, Christophe, l’un des patrons.

Les danseuses, quant à elles, viennent de Paris chaque week-end…

Episode 3:

Deux amis parisiens se sont lancés le pari un peu fou de monter leur cabaret en pleine campagne, dans un petit village du Perche, en Normandie. Depuis son arrivée il y a un an, le "Melrose Cabaret" bouleverse la vie de la commune, à commencer par le boulanger qui est devenu le fournisseur officiel de l'établissement. Une aubaine pour lui et pour beaucoup d'autres. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place.

A la boulangerie du village, Christophe Levacher a ses habitudes. Quand il passe prendre commande, il va directement dans l'arrière-boutique. Franck Drieu, le boulanger, est fournisseur officiel du "Melrose Cabaret". "C'était oui tout de suite. Au départ, on a dit oui pour le cabaret mais on ne savait pas où on allait. Il a fallu investir dans une machine exprès. Mais malgré tout, je pense que ça le vaut", témoigne le boulanger au micro de France 2.

Ultimes réglages

Les danseuses sont enfin arrivées à Condé-sur-Huisne. Le dernier de la troupe les a rejointes. Pendant ce temps-là, les propriétaires du Melrose, Philippe et Christophe, installent la salle. "Chaque représentation, c'est une mise en place différente suivant le nombre de personnes présentes et nous ne sommes que deux, mais bien organisés surtout", explique Philippe Ploton.

Le tout jeune cabaret n'a pas encore les moyens de recruter des bras supplémentaires. Une fois les nappes posées, le traiteur qui fournit le repas va s’occuper de dresser le couvert. Il ne reste plus que quatre heures avant le spectacle : tous les artistes sont enfin réunis pour quelques réglages. A 19h30, les convives commencent à arriver. Philippe Ploton les accueille un par un à l'entrée du cabaret. Le spectacle peut commencer.

Episode 5:

Au Melrose Cabaret, 150 personnes ont assisté la veille au premier spectacle du week-end. Aujourd'hui, ce n'est plus 150 mais 350 personnes qu'accueille le cabaret. Certains clients sont des amateurs éclairés. Pour que le spectacle soit parfait, tout est millimétré. Dans les coulisses, les danseuses ont tout juste le temps d'une chanson pour changer de costume. Certains sont plus complexes que d'autres à enfiler.

70 représentations par an

Pendant une heure et demie, les danseuses courent pour ne pas rater les entrées en scène. Pour faciliter les changements de tenues, il faut que tous les costumes soient à portée de main. Les changements sont appris par cœur, comme l'explique Olivia, la meneuse de revue. Avec peu de moyens mais beaucoup d'énergie et de volonté, le Melrose Cabaret a atteint une fois de plus son objectif. "Notre but, c'est d'attirer un maximum de monde, de se faire connaître le plus rapidement possible. Ce week-end, on a eu presque 500 personnes", explique Philippe Ploton, l'un des deux propriétaires du lieu. Dès le week-end prochain, cela recommence. Il y a 70 représentations chaque année.

Episode 4:

C'était un pari risqué. Christophe et Philippe, deux amis parisiens ont installé un cabaret en pleine campagne, dans un petit village du Perche, en Normandie. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place.

Ici, pas de maquilleuses, les artistes se préparent eux-mêmes. Et ils ne s'en plaignent pas : "Tant mieux. On met les couleurs qu'on veut, on change selon nos humeurs, ça fait partie du spectacle. J'aime bien, ça me détend", témoigne Olivia, la meneuse de revue.

"Très beau spectacle coloré"

Après les derniers préparatifs, place au show. Le diner spectacle peut commencer. Olivia propose alors un petit florilège des chansons du célèbre Stevie Wonder. Entre les tables, une photographe propose de prendre un cliché avec une danseuse, vendu ensuite dix euros. Une autre manière de remplir les caisses.

En parallèle, dans les cuisines, les petites mains s'activent. Pour servir 150 à 350 personnes, les directeurs du cabaret font appel à un traiteur. À la fin du service, la revue commence. C'est un succès. "Super soirée, très beau spectacle coloré", se réjouit une spectatrice à la fin du spectacle.

Nous remercions France 2 et la rédaction du journal de 13 heures pour ces cinq épisodes sans oublier la magnifique équipe qui nous à suivi pendant 5 jours.

Messieurs; N. Lemarignier, J. Bouleistex; B. De Saint Jorre; F. Goncalves

Nändy Werl est à Condé-sur-Huisne.

Nouvelle saison 2014 -2015

au Melrose Cabaret

Article "Le Perche" Laurent Rebours

Cliquez sur la photo, fichier PDF

Journal "Le Perche" Patrick Adler -

Melrose Cabaret - saison 2013-2014

Cliquez sur les images pour agrandir

Episode 1 : Une équipe resserrée pour un projet ambitieux Une toute petite équipe de personnes dynamiques et la volonté d'associer au projet un maximum d'acteurs locaux : voilà le secret de la réussite du Cabarel Melrose. Au quotidien, le dynamisme et la détermination de tous permet d'atteindre l'objectif et la réussite du spectacle : le traiteur et le boulanger mettent la main à la pâte et côté organisation on mêle savamment la polyvalence de terrain et le professionnalisme parisien.

Episode 2 : L'heure des répétitions Effervescence et concentration à tous les niveaux avant la première représentation du spectacle. Les artistes doivent s'adapter aux dimensions de la salle et de la scène sans pour autant faire de concession technique : la musique se fera sans playbac et les cent costumes trouveront leur place en coulisses. Le maire de la commune est ravi de ce challenge qui va permettre d'équilibrer le budget de la salle communale.

Episode 3 : Derniers ajustements avant la première A quelques heures de la première il règne une certaine fébrilité dans la salle polyvalente de Condé sur Huisne. Tout doit être prêt pour accueillir les 250 clients. En cuisine on prépare les deux cent cinquante repas; dans la salle, on transforme la décoration et les six serveurs dressent les tables avec strass et paillettes. Pendant ce temps, costumière et danseuses font les derniers ajustements pour un bon déroulé du spectacle. Olivia Andrieux et Patrick Adler se préparent aussi pour l'animation de la soirée.

Le 12 13 France 3 national

Le Melrose Cabaret sur France 3 au 12/13 le 26 décembre 2013.

Episode 4 : Un spectacle réussi, un pari gagné Un spectacle sans anicroche, un repas à point, des spectateurs-convives enchantés : le pari des organisateurs est gagné !

Le Melrose Cabaret vu du ciel

Un grand merci à Farid Dehmej

© 2013-2019 by MELROSE CABARET